Blog auto en liberté

Comment fonctionne un boitier additionnel ?

Lorsque l’on souhaite améliorer les performances de son véhicule, il existe plusieurs solutions. La pose d’un boitier additionnel est l’une d’elles : celui-ci augmente la puissance moteur, améliore la reprise à l’accélération et permet un déclenchement du turbo plus rapide. La conduite est alors plus agréable. Un boitier additionnel performant permet même de réduire jusqu’à 15% la consommation de carburant. Une reprogrammation moteur est également l’une des solutions, elle est cependant définitive alors que vous pourrez enlever très facilement un boitier additionnel pour revenir à la configuration d’origine du véhicule (et donc le réutiliser si vous changez de voiture par exemple). Il est également moins cher qu’une reprogrammation moteur.

Peut-on améliorer les performances de toutes les voitures ?

De tels boîtiers conviennent davantage à des moteurs diesel plutôt qu’essence, de plus ils donnent de meilleurs résultats sur des moteurs turbocompressés que sur des moteurs atmosphériques et donc sans turbo. Vous devrez mettre à jour votre carte grise en cas de pose de boitier additionnel, en effet, vous modifiez la puissance moteur du véhicule et sans cette démarche, vous risquez de ne plus être assuré. De plus, étant donné qu’il va modifier les signaux du calculateur pour augmenter la pression du carburant, il est recommandé d’utiliser un boitier additionnel de bonne qualité pour éviter une usure précoce des organes mécaniques du moteur.
Ce système reste cependant très fiable, peu de cas de dysfonctionnement ont été répertorié au vu du nombre de boîtiers vendus. La pose d’un boitier ne supprime pas les protections moteur. Et en cas de défaillance, il passe le moteur en mode sécurité pour empêcher une quelconque dégradation de la mécanique.

Boitier additionnel : comment ça marche ?

Le boitier additionnel, une fois branché correctement a un rôle d’optimisation sur la « cartographie » du véhicule pour améliorer le rendement de l’injection dans le moteur. En clair, il n’agit que sur deux parties du moteur : le calculateur et l’injecteur. Il récupère les données envoyées au calculateur (pression de l’air, température extérieure et moteur, etc…) puis, grâce à des capteurs plus performants que ceux d’origine, établit une équation nommée « cartographie » du véhicule pour optimiser au maximum l’injection du carburant, pour cela il va diviser l’injection en de multiples micro-injections plus précises et donc plus efficaces.

Où se procurer un boitier additionnel ?

Vous pouvez vous en procurez chez des revendeurs ou des boutiques en ligne spécialisées. Pour être certain d’opter pour un boitier additionnel de qualité, privilégiez une marque reconnue (allemande par exemple) au bas de gamme pour éviter un quelconque problème moteur.

Envie de commenter ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2015 le blog auto : Autofreedom