Blog auto en liberté

Des informations utiles pour les automobilistes

La voiture est devenue plus qu’un simple moyen de transport pour tout un chacun et au moment d’en acheter une, la plupart d’entre nous s’offre les services d’un mandataire automobile, tandis que d’autres choisissent de s’adresser à des vendeurs particuliers.

Pourquoi certains acheteurs se tournent vers les vendeurs particuliers ?

Certaines personnes préfèrent acheter leur véhicule à des particuliers plutôt qu’à un mandataire auto, car elles sont sûres de trouver plus facilement le modèle précis. En effet, les courtiers automobiles n’ont pas forcément toutes les versions du véhicule désiré. Par exemple, si le modèle recherché est une Nissan Qashqai Visia de première génération, il se pourrait que le mandataire n’en possède que peu en stock, voire pas du tout. C’est à cause de ce genre de situation que la plupart des gens préfèrent acheter leur véhicule d’occasion à des vendeurs particuliers.

Quelles sont les papiers à réunir pour l’achat ?

Si vous avez décidé d’acheter votre voiture d’occasion à un particulier et non à un mandataire, voici les démarches administratives que vous devez suivre. D’abord, récupérez tous les papiers du véhicule tels que le certificat d’immatriculation avec la mention vendue par le vendeur, le certificat de cession, le certificat de situation administrative et le procès-verbal du contrôle technique. Vous pouvez aussi demander à l’ancien propriétaire de vous restituer le carnet d’entretien ainsi que la notice complète du constructeur. Cela vous permettra d’avoir une idée précise sur l’état général de la voiture. Ensuite, rendez-vous à la préfecture pour faire une demande de certificat d’immatriculation. Enfin, et non des moindres, n’oubliez pas de souscrire un contrat d’assurance « au tiers » ou « intermédiaire ». Ainsi, votre nouvelle acquisition sera dotée des protections de base.

Le contrôle technique, une étape obligatoire pour tous les véhicules

Si vous cherchez une voiture clé en main, la meilleure chose à faire est de vous rendre sur le site d’un mandataire. Une fois que vous aurez acheté le véhicule de vos rêves, n’oubliez pas de lui faire subir un contrôle technique dans l’un des 6 000 centres agréés par l’État. Cette vérification concerne tous les types de véhicules (particulier, utilitaire et camping-car), dont le PTAC (poids total avec charge) est inférieur ou égal à 3,5 t. En outre, pour les véhicules directement achetés auprès d’un concessionnaire, la loi stipule qu’ils doivent subir leur premier contrôle technique sous un délai d’au moins 6 mois avant la date du 4è anniversaire de la 1ère mise en circulation. À titre d’information, les véhicules diplomatiques et sans permis sont les seuls types de véhicules exempts du contrôle technique. Néanmoins, il y a un cas particulier, notamment pour les autos de collection, dont les propriétaires devront seulement disposer d’une carte grise de collection. Toutefois, il convient de noter que ces voitures anciennes subissent un contrôle technique tous les 5 ans.

Envie de commenter ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2015 le blog auto : Autofreedom